Meilleure Assurance Expatriation : Prix & Garanties 2024

Dans cet article, nous évaluons la meilleure assurance expatriation et les garanties de l'assurance santé expatriation USA, Canada, Portugal, Espagne...
Picture of par Michaël Louis
par Michaël Louis

Aventurier nomade

assurance expatrié

Selon les profils et la destination, l’assurance expatriation peut-être obligatoire. Si votre aventure d’expat’ vous amène à voyager au Canada, Portugal, Maroc ou en Espagne, renseignez-vous au préalable. La règle d’or avant de s’installer à l’étranger ? Gérez le plus de formalités administratives avant de faire le saut dans l’inconnu. Cela vous permettra de changer de vie en toute tranquillité.

Nous avons pris le temps de créer un guide complet sur l’expatriation dans une seconde partie de notre enquête sur la meilleure assurance santé expatriation.

Assurance expatriation comparatif

mai 2024

Notre enquête a porté sur les assureurs spécialistes de l’assurance expatriés. Les tarifs présentés peuvent varier en fonction de votre profil et de votre destination.

Nous avons gardé les offres proposant la meilleure couverture au meilleur tarif :

chapka assurance
acs assurance voyage
allianz travel seguro de viagem logo
axa assistance logo
68 €
36 €
61 €
69 €
OBTENIR UN DEVIS
OBTENIR UN DEVIS
OBTENIR UN DEVIS
OBTENIR UN DEVIS
Assistance rapatriement
Frais médicaux
au 1ᵉʳ euro et sans franchise
au 1ᵉʳ euro et sans franchise
au 1ᵉʳ euro et sans franchise
au 1ᵉʳ euro et sans franchise
Hospitalisation
Pris en charge à 100%
Pris en charge à 100%
300.000€
150.000€
Vol ou perte de bagages
2.000 €
1.150 €
3.000 €
2.000 €
Rapatriement
Activités sportives
Couvertes
Couvertes
Franchise
Couvertes
Dommages corporels
4.000.000 €
450.000 €
200.000 €
450.000 €
Dommages matériels
450.000 €
150.000 €
300.000 €
450.000 €
Popularité de l’assureur
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
⭐️⭐️⭐️⭐️
⭐️⭐️⭐️
⭐️⭐️⭐️
Recommandé pour
Couverture la plus complète
Offre la plus économique
Pour les familles
Couverture adaptée
Évaluation
Code Promo Chapka
Avis ACS assurance
Avis Allianz travel
Avis AXA assistance

Assurance santé expatriation UFE

82 % des Français vivant dans un pays étranger ont un contrat de travail local et ne disposent ainsi que d’une couverture santé locale, voire d’aucune couverture santé du tout.

AXA Partners et l’Union des Français de l’Étranger (l’UFE) proposent aux Français de l’étranger une assurance santé UFE proposant une couverture d’assistance et des garanties en cas de maladie ou d’accident :

  • Téléconsultation médicale 24 h/7 avec un médecin en France
  • Deuxième avis médical par les meilleurs experts médicaux en cas de maladie grave
  • Évacuation médicale en cas de sinistre corporel grave (prise en charge de 50 000 € de frais médicaux en cas de transfert médical en dehors du pays de résidence)
  • Accompagnement en cas de retour en France (aide administrative, soutien psychologique, recherche d’établissement médical)
  • Pas de document à fournir, pas de questionnaire médical
  • Un tarif unique quels que soient l’âge et le pays de résidence
  • Être de nationalité française
  • Adhérer ou être déjà adhérent à l’UFE
  • Être établi à l’étranger
  • Avoir moins de 70 ans au moment de la souscription
Cette vidéo explique le fonctionnement du dispositif CFE :

Le tarif est de 400 €/an ou de 34 €/mois par personne. Il s’agit d’un tarif unique pour adulte et enfant, peu importe votre pays de résidence.

Lors de la souscription, vous pourrez choisir entre un paiement comptant ou un prélèvement mensuel sur la carte bancaire renseignée.

Pour en savoir plus, consultez le site officiel : https://www.assistance-santé-ufe.com

Garanties de l’assurance expatriation

Les quatre meilleures offres d’assurance expatriation proposent une couverture complète et des garanties indispensables pour une bonne couverture santé maladie à l’étranger :

💰 Prise en charge des frais médicaux
🛏 Prise en charge en cas d’hospitalisation
🚑 Assistance rapatriement et transport médical
✅ Prévoyance : garantie décès et rente invalidité
🤝 Responsabilité civile vie privée
😎 Optique
👩🏻‍🔬 Dentaire
🏥 Maternité
📱 Service d’urgence par téléphone

Assureur
Formule
Niveau de garantie
À partir de
Note globale
Chapka
Cap Tempo Expat
Excellent
58 €
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
ACS Ami
Expatriation
Élevé
36 €
⭐️⭐️⭐️⭐️
Allianz Travel
Expatrié
Bon
61 €
⭐️⭐️⭐️
AXA assistance
Santé expatrié
Élevé
69 €
⭐️⭐️⭐️

Votre 1ʳᵉ année d’expatriation

L’assurance santé expatriation est la meilleure solution d’assurance santé et maladie pour votre première année d’expatriation. Cette assurance va couvrir vos dépenses médicales, les frais d’hospitalisation, ou d’assistance rapatriement uniquement en cas d’accident ou de maladie soudaine et imprévisible.

L’avantage majeur de l’assurance expatriation ? Elle vous donne le temps de vous installer en toute sécurité dans le pays de votre expatriation. Dans un second temps, vous devrez vous informer sur les formules de couverture santé locales plus tard. En effet, il est important de noter qu’une assurance expatrié vous couvre seulement pendant votre première année !

Il faudra souscrire une assurance expatriation si vous vous apprêtez à partir à l’étranger pour les cas suivants :

  • un projet professionnel à l’étranger suite à une année en « working holiday »
  • un projet professionnel — contrat de travail ou création d’entreprise
  • un stage, des études
  • un rapprochement de conjoint.e expatrié.e.

Souscrire une assurance expatriation

Pour vous faciliter le choix, nous avons comparé les meilleures assurances expatriation parmi plus de 30 offres provenant d’assureurs leaders du secteur de l’assurance expatriation et de l’assistance voyage.

La souscription d’une assurance expatriation n’a heureusement rien de sorcier ! Il vous suffit de choisir l’offre d’assurance annulation qui correspond le mieux au séjour et à la destination de votre expatriation :

  1. Chapka
  2. ACS
  3. Allianz Travel
  4. AXA assistance

Puis suivre ces étapes :

  1. Remplissez le formulaire
  • Pays d’origine
  • Destination
  • Type de voyage
  • Date de départ
  • Date de retour
  • Âge des voyageurs
  • Email
  1. Choisissez l’offre correspondant au séjour souhaité.
  2. Procédez au paiement en ligne 100 % sécurisé.
  3. Enfin, vous recevrez votre contrat d’assurance par e-mail.

Meilleure assurance expatrié

Résident·e·s en dehors du pays d’origine

Cette assurance santé expatriation est conçue pour les personnes résidant en dehors de leur pays d’origine.

Les frais médicaux sont pris en charge à 100 % et au 1ᵉʳ Euro, sans recours à la Sécurité sociale.

Elle bénéficie de l’assistance rapatriement 7/7 j et 24/24 h, ainsi que la responsabilité civile à l’étranger.

Assurance expatriation santé USA : évitez le piège !

Les frais médicaux en cas d’hospitalisation aux États-Unis sont les plus chers de la planète ! Un exemple : un rendez-vous médical chez un médecin généraliste vous coûtera de 100 à 280 € aux USA, une petite virée en ambulance jusqu’à 15 000 dollars. ☹️

Les hôpitaux américains n’acceptent, ni la mutuelle ni la carte vitale françaises. Sans assurance, tous les frais médicaux seront à votre charge. Quand il s’agit de factures médicales au pays de l’oncle Sam, le ciel est la limite ! Pour les accidents graves nécessitants des soins hospitaliers aux États-Unis, nous vous recommandons vivement de souscrire une assurance expatriation chez Chapka Assurance qui est le meilleur assureur pour cette destination.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Tout savoir sur l’expatriation au Portugal🇵🇹

Les ravissantes maisons avec leurs façades colorées, les délicieux pasteis de nata et la proximité de l’océan, qui ne révérait pas de vivre au Portugal ? Les statistiques le démontrent un peu plus chaque année. Selon une enquête OpinionWay, 20 % des Français seraient enclins à s’installer au Portugal. D’ailleurs, 80 % des Français installés là-bas sont retraités et jouissent de la douceur de vivre portugaise.

Avant de vous décider pour votre expatriation au Portugal, il est primordial d’organiser un voyage afin d’y passer quelques semaines. Un séjour préalable vous permettra de découvrir la culture et la langue, et de vous projeter dans une vie sur place.

Voyons ensemble les formalités de séjour pour s’expatrier au Portugal.

Comment s’expatrier au Portugal à la retraite ?

Les citoyens européens n’ont pas besoin d’un passeport pour s’expatrier au Portugal — un avantage non négligeable dans le choix de ce pays situé à moins de deux heures de vol de la France.

Il n’est pas nécessaire d’obtenir un visa de résidence pour passer sa retraite au Portugal. Il est, en effet, possible de passer 180 jours par an au Portugal à condition de demander une autorisation de 90 jours à compter de la date d’expiration de la première période de 90 jours. Si vous souhaitez rester au Portugal, vous pourrez demander le statut de résident permanent après avoir résidé légalement dans le pays durant cinq ans.

Pour un séjour de plus de trois mois, vous devrez faire une déclaration auprès de la mairie de votre lieu de résidence. En effet, les résidents non portugais doivent solliciter un permis de séjour pour pouvoir rester au Portugal au-delà de 180 jours. On vous remettra un certificat d’inscription, valable cinq ans (renouvelable).

Pour obtenir votre NIF (le numéro d’identité fiscale) , vous devrez aller à la « direcção general dos impostos » du lieu de votre résidence muni(e) d’une carte d’identité ou d’un passeport et d’un justificatif de domicile. Le numéro vous sera délivré par l’administration portugaise et vous sera systématiquement demandé lors de vos démarches administratives ou bancaires. Vous pourrez même l’utiliser au supermarché pour obtenir des déductions d’impôts !

Assurance voyage expatriation

Impôts et fiscalité au Portugal

Même si le Portugal n’attire pas autant d’expatriés que l’Espagne ou le Maroc, la fiscalité au Portugal est particulièrement avantageuse. C’est sans doute ce qui incite de nombreux retraités à s’expatrier au Portugal.

Le Portugal propose un statut de résident non habituel avec un taux d’imposition de 10 % pour les retraités, et de 20 % plafonnés pour les personnes encore en activité. Pour bénéficier de ce régime avantageux, vous devez résider au moins six mois par an sur le territoire portugais. Une fois cette période de 10 ans passée, vous serez soumis au régime progressif d’imposition. Ce régime prévoit une progressivité des prélèvements.

Des changements de législations considérables

Jusqu’en 2021, les retraités français bénéficiaient d’une exonération totale sur une période de dix ans — une mesure qui rendait l’expatriation particulièrement avantageuse. Désormais, vivre au Portugal a un coût. Notez également que le Portugal fait face à une crise du logement. En 2023, le pays a connu une hausse des loyers de 26,3 %, un détail à garder en tête avant de partir s’y installer.

Autre point important : le système de santé portugais est moins bon qu’en France, notamment concernant les remboursements des soins.

Note importante :

Pour votre première année d’expatriation au Portugal, nous recommandons de souscrire une assurance santé expatriation rapatriement chez Assur Travel. Pour en savoir plus, cliquez-ici

assurance expatriation
Vue panoramique du Pont Luis I

Expatriation au Canada 🇨🇦

La nature impressionnante, les villes culturelles et palpitantes de Montréal, Toronto ou Vancouver ont façonné l’image unique du Canada. Aujourd’hui, le Canada fait partie des pays particulièrement réputés pour leur qualité de vie. La chaleur des canadiens a fait de ce pays un point d’attraction majeur pour les expatriés du monde entier.

La plupart des expatriés au Canada apprécient la sécurité du pays, les services publics et le pouvoir d’achat. Quant à la création d’une entreprise, le contexte économique y est tout particulièrement favorable. Avant de vous décider pour votre expatriation au Canada, il est primordial d’organiser un voyage afin d’y passer quelques semaines. Pour vérifier si l’environnement vous convient et si vous vous voyez durablement y vivre.

Passons en revue les formalités à remplir pour une expatriation au Canada !

S’expatrier au Canada : comment ça marche ?

Le marché du travail au Canada se porte plutôt bien et les conditions de salaires sont très favorables. Les relations au travail sont zens et l’ambiance générale s’en voit largement améliorée.

Au Québec, le permis de conduire français est valable pendant six mois. Ensuite, vous devrez vous procurer un permis de conduire local émis par l’autorité compétente (la SAAQ).

Pour les familles, l’inscription à l’école publique est gratuite et se fait rapidement grâce à des démarches simplifiées. D’ailleurs, le gouvernement canadien prévoit des aides financières intéressantes.

Comment s’expatrier au Canada en famille ?

Les citoyens français n’ont pas besoin de visa pour se rendre au Canada.

Le permis de travail est obligatoire pour s’installer au Canada. Il est délivré à condition d’avoir un emploi dans le pays. Pour ceux qui veulent s’y installer pour travailler, il faudra demander un certificat de sélection auprès du ministère de l’Immigration pour déposer une demande de visa de résident temporaire. Il est possible de renouveler votre visa temporaire. Pour les étudiants, il est possible de travailler sous le régime en travail-étude.

La résidence permanente est ouverte aux travailleurs qualifiés et professionnels, aux entrepreneurs et au regroupement familial.

Il existe deux programmes Entrée express pour traiter les demandes de résidences permanentes :

  • programme des travailleurs qualifiés (fédéral),
  • programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral)

Assurance maladie santé

La carte d’assurance sociale NAS doit être demandée auprès du centre service Canada de votre lieu de résidence. Vous pouvez également faire une demande de PVT Canada si vous êtes âgé(e) de 18 à 35 ans.

Note importante :

Pour votre première année d’expatriation au Canada, il est fortement recommandé de souscrire une assurance santé expatriation rapatriement.

Si vous êtes étudiant ou vous partez au Canada en PVT, nous vous recommandons la souscription d’une assurance PVT spécifique.

assurance santé expatriation
Séville, Espagne - Mai 2019

S’expatrier en Espagne : les démarches à suivre 🇪🇸

L’Espagne conjugue climat méditerranéen, douceur de vivre et proximité avec de nombreux pays en Europe. On comprend pourquoi l’Espagne est l’une des destinations préférées des expatriés ! De plus en plus de seniors viennent y passer leur retraite au soleil. Aux dernières nouvelles, 157 000 retraités français ont jeté leur dévolu sur le royaume chérifien.

Avant de vous décider pour votre expatriation en Espagne, il est primordial d’organiser un voyage en Espagne afin d’y passer quelques semaines. Ce séjour vous permettra d’explorer le pays, la culture et la langue dans le but de savoir si vous vous voyez y vivre sur le long terme.

Avant de vous décider pour Barcelone, Alicante ou Grenade et profiter du climat méditerranéen, il vous faudra accomplir quelques démarches administratives. Voici toutes les informations à connaître sur l’expatriation en Espagne.

Comment s’expatrier en Espagne à la retraite ?

Le droit de séjour d’un citoyen européen dans un pays de l’Union européenne est valable pour tous les membres de sa famille.

Les ressortissants(es) d’un pays de l’Union européenne n’ont aucune démarche administrative à accomplir pour entrer, circuler et résider en Espagne à partir du moment où votre séjour ne dépasse pas les trois mois. Si vous résidez plus de trois mois en Espagne, vous devrez demander le N.I.E. (numéro d’identification d’étranger) et vous inscrire au bureau central des étrangers (Oficina de Extranjería) ou auprès du commissariat de police de la province dans laquelle vous souhaitez résider.

Le NIE est indispensable pour toutes les démarches administratives ou bancaires (souscrire à un abonnement, ouvrir un compte ou acheter un bien foncier). À la réception de votre carte de résident (NIE), il faudra vous inscrire au recensement (empadronamiento), qui donne accès aux prestations sociales espagnoles et permet de s’inscrire sur les listes électorales espagnoles pour la participation aux scrutins municipaux et européens. L’inscription se fait à la mairie (Ayuntamiento).

Si vous décidez de passer votre retraite en Espagne, vous devrez posséder un titre de séjour renouvelable et valable pendant cinq ans. Après avoir effectué votre demande au bureau central des étrangers (Oficina de Extranjería) en apportant votre NIE qui pourra vous être demandé. Vous recevrez votre titre de séjour sous trois semaines environ.

Les étrangers qui n’ont pas la nationalité d’un État membre de l’Union européenne, suisse, norvégienne, islandaise ou du Liechtenstein doivent obtenir un visa s’ils séjournent en Espagne plus de 90 jours tous les six mois. Ce visa de longue durée autorise ainsi la résidence en Espagne sans qu’une activité professionnelle ne soit forcément exercée.

Déménager en Espagne

Avant votre départ, pensez à communiquer votre nouvelle adresse à votre banque, à la Sécurité sociale et à votre centre d’impôts.
Aucune démarche d’exportation ni d’importation est obligatoire, sauf si vous transportez des matières dangereuses, des armes ou des animaux protégés. Si vous avez un animal de compagnie, je vous recommande de souscrire une bonne police d’assurance pour animaux de compagnie.

Fiscalité en Espagne

Afin d’éviter une double imposition, la France et l’Espagne ont établi une convention fondée sur la notion de résidence.

À partir de 6 mois jours passés en Espagne, vous êtes considéré.e comme ressortissant espagnol. Les pensions de retraite versées par la France restent alors imposables en France, tandis que les ressources de sources privées seront imposées en Espagne.

L’assurance maladie

Le régime de la Sécurité sociale française permet aux retraités expatriés de transférer leurs droits à l’Assurance Maladie en Espagne, à l’aide du formulaire S1. Il vous sera demandé par l’organisme de santé de votre nouveau pays de résidence.

Afin de bénéficier d’une prise en charge complète, vous devez adhérer à la Caisse des Français de l’Étranger. Pour votre mutuelle, si vous dépendez du régime social espagnol, vous devez souscrire auprès d’un organisme local. En revanche, si vous adhérez à la CFE, vous pourrez souscrire auprès d’une mutuelle partenaire.

Note importante :

Si votre expatriation en Espagne dure moins d’un an, il est fortement recommandé de souscrire une assurance santé expatriation rapatriement chez ACS. En effet, les services administratifs espagnols peuvent vous demander de justifier l’affiliation à une assurance maladie.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Expatriation au Maroc

Bien que la douceur de vivre du Maroc puisse vous faire rêver, il est important de bien réfléchir à votre projet d’expatriation en Afrique du Nord. Intéressez-vous aux démarches administratives et contactez les associations d’expatriés au Maroc. Vous pouvez programmer un séjour au Maroc afin de goûter à la vie marocaine avant de prendre votre décision.

Au Maroc, la qualité de vie est douce et il fait beau huit mois par an. La chaleur et soleil sont au rendez-vous presque toute l’année. Pourtant, selon la région, les températures peuvent varier. En effet, le Maroc est divisé en quatre zones géographiques : climat continental au centre du pays, climat méditerranéen au nord, Saharien au sud et océanique à l’ouest.

Comment s’expatrier au Maroc pour la retraite ?

Pour passer un court séjour au Maroc, un passeport en cours de validité couvrant la totalité du séjour programmé suffit. Au-delà de trois mois, il est fortement recommandé de contacter le service d’immigration du Maroc pour faire la demande d’une prolongation de trois mois supplémentaires maximum.

Si vous souhaitez vous expatrier au Maroc (plus de 3 mois), vous devrez vous faire immatriculer dans les 15 jours qui suivent la date de votre arrivée au Maroc. Vous obtiendrez une autorisation de séjour auprès des autorités marocaines. Cette carte de séjour a une durée de validité d’un an renouvelable. La demande de renouvellement doit être faite deux mois avant l’expiration de la carte de séjour. Après 3 ans, vous pourrez demander un permis de séjour valable 10 ans.

Si vous êtes au Maroc pour le business et vous souhaitez prolonger votre séjour plus de trois mois, il vous faudra le demander à la préfecture de police au moins trois semaines avant la fin de la période de trois mois. La prolongation sera de trois mois supplémentaires maximum.

Les avantages d’une expatriation au Maroc

Des centaines de milliers de Français, belges, canadiens, etc. ont déjà opté pour l’expatriation au Maroc. La plupart ont fait ce choix suite à un voyage au Maroc. Le peuple marocain est connu pour sa sympathie tandis que la culture marocaine est l’une des plus riches d’Afrique. Les paysages et les saveurs de la gastronomie marocaine savent capter la sensibilité des voyageurs…

Mon premier voyage au Maroc, je l’ai fait à l’âge de 17 ans, et je suis littéralement tombé amoureux de la culture marocaine. Mais, avant de profiter du soleil huit mois par an et des plages de sable fin, il faudra vous poser les bonnes questions pour votre expatriation au Maroc. Selon votre profil (retraité, famille, actif), il est essentiel de vérifier point par point les détails pour vous expatrier au Maroc.

La qualité de vie marocaine séduit de nombreuses familles. En général, les jeunes actifs s’expatrient pour les bonnes opportunités professionnelles. Quant aux retraités, ils viennent y trouver le soleil et la douceur de vivre du Maroc. À ce jour, ils sont environ 61 000 de français à vivre à Casablanca, Tanger, Rabat, Marrakech ou Agadir…

Les expatriés soulignent 3 aspects essentiels de leur choix d’expatriation au Maroc :

  • La multitude d’activités de sport et de loisirs : kite surf, trekking, balade dans le désert, etc.
  • L’excellente qualité des cliniques médicales privées
  • La bonne sécurité et stabilité du pays

Opportunités professionnelles au Maroc

Pour la plupart des expatriés au Maroc, l’expatriation au Maroc est l’opportunité de créer son entreprise. Si vous avez l’âme d’un entrepreneur, le Maroc est un excellent choix ! La croissance économique est excellente depuis plusieurs années déjà. Il existe ainsi de bonnes opportunités pour les expatriés.

Note importante :

Si votre expatriation au Maroc dure moins d’un an, il est fortement recommandé de souscrire une assurance santé expatriation rapatriement. Pour en savoir plus, cliquez ici

Enfin, pour comparer les meilleures assurances voyages d’un seul coup d’œil, consultez notre comparatif assurance voyage.

Picture of Michaël Louis

Michaël Louis

Je suis un nomade numérique passionné par les nouvelles technologies et les voyages. Nous avons créé Planet Nomad pour vous aider sur la voie de la liberté géographique : celle du nomadisme et de l'entrepreneuriat en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected
Retour en haut