E-résidence en Estonie : la méthode simple pour l’obtenir

e résident estonie

Pour tous ceux qui n’ont pas envie de créer une microentreprise en France, il existe depuis quelques années de nouvelles possibilités à l’étranger. Quittons le pays de la baguette, du camembert et des râleurs, pour partir à la conquête de l’est.

L’Estonie, petit pays de 1,3 million d’habitants est le premier état au monde à offrir la possibilité de devenir e-résident. En décembre 2014, lorsque le programme a été lancé pour la première fois, le Directeur des Services d’Information (DSI) du gouvernement estonien, Taavi Kotka, avait annoncé un objectif ambitieux : 10 millions de résidents électroniques d’ici à 2025.

La présidence estonienne a créé cette carte d’identité numérique qui peut être utilisée par toute personne qui souhaite la mise en place d’une activité en ligne. Ce, quel que soit son emplacement géographique.

C’est une mesure qui facilite les démarches administratives avec les services publics et accompagne le développement des entreprises nomades.

Depuis son lancement, le programme n’a cessé de se développer et de plus en plus de personnes ont compris l’intérêt de devenir e-résident. D’ailleurs, les chiffres indiquent que les choses sont sur la bonne voie !

Je vous propose de faire le point ensemble sur ce statut qui résoudra sans doute les problèmes des entrepreneurs du web et des nomades digitaux…

À quoi sert le statut d’e-résident en Estonie ?

Les services utilisés pour l’e-résident existent déjà depuis plus de dix ans. Les Estoniens profitent de cette facilité. Désormais, ces services sont également accessibles aux étrangers — et ça vaut le coup de s’y intéresser !

Aujourd’hui, un e-résident en Estonie a la possibilité de :

  • Créer et administrer une société estonienne en ligne (adresse physique nécessaire en Estonie)
  • Signer et crypter des documents en ligne
  • Vérifier l’authenticité des signatures des contrats
  • Transmettre de façon sécurisée des documents
  • Effectuer des opérations bancaires et des transferts en ligne
  • Déclarer ses revenus en ligne

Comment fonctionne l’e résidence ?

La carte d’e-résident est acceptée comme système d’identification dans tous les pays de l’Union européenne.

Selon le gouvernement estonien,

« elle offre à tous les citoyens du monde une identité numérique délivrée par un gouvernement. Elle permet de créer une entreprise en ligne, ce qui incite le potentiel pour entreprendre partout dans le monde. »

Avec cette carte, il est possible de travailler avec les principales banques publiques d’Estonie, depuis n’importe quel coin du monde. Dans un premier temps, on reçoit un identifiant numérique sous la forme d’une « ID Card » qui sert à :

  • L’identification digitale et l’authentification pour des services sécurisés
  • La signature électronique de documents
  • La vérification en ligne du caractère authentique d’un document
  • Au cryptage d’un document

La signature électronique et l’authentification sont juridiquement équivalentes à une signature manuscrite.

Ce que permet l’e-résidence

  1. Établir une entreprise : vous pouvez opérer en tant que société européenne de confiance et indépendante géographiquement
  2. Gérer numériquement les structures de capital-actions
  3. Soumettre les décisions du conseil d’administration et déclarer ses impôts
  4. Configurer des services bancaires pour votre entreprise
  5. Utiliser les solutions de paiement internationales pour couvrir les besoins de votre entreprise partout dans le monde

Les services associés à la carte d’identité e-résident sont basés sur une technologie incluant une clé publique 2048 — bit.

Elle comporte une puce électronique avec deux certificats de sécurité :

  • PIN1 pour l’authentification (4 caractères)
  • PIN2 pour la signature digitale (minimum de 5 caractères)

Pour info : La plupart des entreprises ayant demandé le statut d’e-résident en 2020 sont des startups.

Comment devenir e-résident ?

Pour devenir e-résident, vous devez vous procurer la carte « e-résidence ». Votre demande est traitée en ligne et coûte environ 100 euros — que vous soyez ou non citoyen(ne) européen(ne).

Cependant, si votre pays n’a pas d’accords avec l’Union européenne, les démarches peuvent être un peu plus lentes…

Les 4 étapes pour devenir e-résident

L’inscription en ligne prend environ 20 minutes. Même les phobiques de l’administration peuvent donc y arriver sans trop s’arracher les cheveux ou faire des nuits blanches !

  • 1ère étape : Soumettre une demande et obtenir une identification numérique. Payer les frais d’adhésion au programme et choisir un lieu de réception pour votre kit d’identification numérique.
    > Coût : 100 €
  • 2ᵉ étape : Choisir un fournisseur de services et déclarer votre entreprise. Obtenir une adresse et une personne de contact en Estonie afin d’aider à définir la structure de l’entreprise
    > Coût : entre 50 et 100 € par mois
  • 3ᵉ étape : Inscrire la société en Estonie et payer les frais pour l’enregistrement.
    > Coût : 190 €
  • 4ᵉ étape : Ouvrir un compte bancaire et trouver un partenaire Fintechs comme Transferwise Business pour couvrir les besoins bancaires de votre entreprise.

Système bancaire associé au statut d’e-résident

Depuis l’ouverture de l’e-résidence aux étrangers, les banques estoniennes sont devenues frileuses. La demande a explosé en quelques mois et, comme d’habitude, il y a toujours des gens pour profiter du système.

Aujourd’hui, les banques estoniennes refusent de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire. Par ailleurs, certains e-résidents ont carrément vu leur compte clôturé. C’est en tout cas ce que nous explique le journal Estonian News.

Ces difficultés sont notamment liées aux affaires et aux scandales financiers en Lettonie. Certains établissements bancaires étaient trop laxistes avec les lois contre le blanchiment d’argent.

Ainsi, pour éviter certains risques, et en dépit de la promotion par l’Estonie de son statut d’e-résident, les banques estoniennes ont choisi de ne plus proposer d’ouvertures de comptes bancaires aux e-résidents n’offrant pas les garanties suffisantes. Cette situation pose certains problèmes constitutionnels, car les entreprises sont enregistrées en Estonie.

La simplicité et l’efficacité de ce service sont donc remises en question. Car évidemment, lancer son entreprise en ligne en Estonie n’a aucun sens s’il n’est pas possible d’y ouvrir un compte bancaire.

Il faut souligner qu’au moment où j’écris cet article, seules quelques banques proposent ces services :

Carte e-résident et résidence fiscale

C’est important de souligner que l’e-résidence n’octroie ni la résidence fiscale, ni la citoyenneté estonienne, ni le droit d’entrer en Europe ou en Estonie. En effet, cette carte d’e-résident n’est pas un document de voyage. D’autant plus qu’elle ne présente aucune photographie du porteur. Alors vous ne deviendrez pas estonien si facilement, désolé de vous décevoir !

D’ailleurs, si vous devenez e-résident, vous conserverez votre résidence fiscale habituelle. Sans double imposition, un détail sympathique et non négligeable.

Kit de l’e-résident comprenant la carte d’identité digitale et la clé sécurisée.

Ambitions de l’e-résidence

Quel avenir pour l’e-résident ?

En juin 2018, plus de 41 000 personnes de plus de 160 pays avaient déposé une demande d’e-résidence, et plus de 39 000 d’entre elles avaient déjà reçu leur carte d’E.-résident. 3 977 d’entre elles ont créé une société en Estonie.

Au total, plus de 5 900 sociétés estoniennes comptent au moins un propriétaire résident ou membre du conseil d’administration.

L’E-résidence pour les entreprises

Certaines entreprises privées ont déjà opté pour l’e-résidence. Les startups telles que Teleport, Funderbeam ou Fundwise ont choisi la plate-forme e-résidence estonienne. Au fil des mois, les avantages se multiplient pour le secteur privé estonien et pour les e-résidents.

En effet, plus le nombre de résidents électroniques est élevé en tant que clients potentiels, plus la plate-forme d’e-résidence devient attrayante pour le secteur privé.

Un statut favorable à l’entreprise

Depuis janvier 2018, le taux d’imposition des entreprises estoniennes est passé de 20 % à 14 % — une jolie baisse bien avantageuse. De plus, les dividendes distribués à un gérant e-résident, qui n’est pas établi en Estonie ne sont pas imposés. Il n’y a aucune imposition des bénéfices sociaux non distribués s’ils sont réinvestis dans la société.

En même temps, l’Estonie propose une « certaine flexibilité » pour les sociétés à responsabilité limitée (SARL) — et ce dans l’objectif d’éliminer les « contraintes physiques ».

Par exemple, il est aujourd’hui possible de tenir un conseil d’administration en visioconférence ou via Skype. Depuis 2015, les chefs d’entreprise peuvent augmenter le capital social de leur société. Auparavant, seuls les associés pouvaient le faire. Il suffit maintenant de constituer un groupe de personnes qui prennent part à l’augmentation et acquièrent de nouvelles parts. De cette façon, l’équipe dirigeante peut procéder à une augmentation de capital de manière très réactive.

Enfin, il est bon de rappeler que toutes les déclarations fiscales se font en ligne. Au pays du bortsch, la simplicité est le mot d’ordre !

Qui sait, peut-être allez-vous trouver votre bonheur entrepreneurial en Estonie !

À quoi sert le statut d’e-résident en Estonie?

Les services utilisés pour l’e-résident existent déjà depuis plus de dix ans. Les estoniens profitent de cette facilité et ces services sont désormais accessibles aux étrangers.

Aujourd’hui, un e-résident en Estonie a la possibilité de:

  • créer et administrer une société estonienne en ligne (adresse physique nécessaire en Estonie)
  • signer et crypter des documents en ligne
  • vérifier l’authenticité des signatures des contrats
  • transmettre de façon sécurisée des documents
  • effectuer des opérations bancaires et des transferts en ligne
  • déclarer ses revenus en ligne

Comment fonctionne l’e résidence ?

La carte d’e-résident est acceptée comme système d’identification dans tous les pays de l’Union européenne. Par conséquent, « elle offre à tous les citoyens du monde une identité numérique délivrée par un gouvernement. Elle permet de créer une entreprise en ligne, ce qui incite le potentiel pour entreprendre partout dans le monde » selon le gouvernement estonien.

Avec cette carte, il est possible de travailler avec les principales banques publiques d’Estonie, depuis n’importe quel coin du monde. Dans un premier temps, on reçoit un identifiant numérique sous la forme d’une « ID Card » qui sert à :

  • l’identification digitale et l’authentification pour des services sécurisés
  • la signature électronique de documents
  • la vérification en ligne du caractère authentique d’un document
  • au cryptage d’un document

La signature électronique et l’authentification sont juridiquement équivalentes à une signature manuscrite.

Ce que permet l’e-résidence

  1. Établir une entreprise : vous pouvez opérer en tant que société européenne de confiance et indépendante géographiquement.
  2. Gérer numériquement les structures de capital-actions.
  3. Soumettre les décisions du conseil d’administration et déclarer ses impôts.
  4. Configurer des services bancaires pour votre entreprise
  5. Utiliser les solutions de paiement internationales pour couvrir les besoins de votre entreprise partout dans le monde.

Les services associés à la carte d’identité e-résident sont basés sur une technologie incluant une clé publique 2048-bit. Elle comporte une puce électronique avec deux certificats de sécurité :

  • PIN1 pour l’authentification (4 caractères)
  • PIN2 pour la signature digitale (minimum de 5 caractères)
e-resident
La plupart des entreprises ayant demandé le statut d'e-résident en 2020 sont des startups.

Comment devient-on e-résident ?

Si vous souhaitez vous procurer cette carte e-résidence votre demande est traitée en ligne et coûte environ 100 euros. Que vous soyez ou non citoyen.ne européen.ne.

Cependant, si votre pays n’a pas d’accords avec l’Union européenne, les démarches peuvent être un peu plus lentes…

Les 5 étapes pour devenir e-résident

L’inscription en ligne prend environ 20 minutes.

> 1ère étape : Soumettre une demande et obtenir une identification numérique. Payer les frais d’adhésion au programme et choisir un lieu de réception pour votre kit d’identification numérique.
Coût : 100 €

> 2ème étape : Choisir un fournisseur de services et déclarer votre entreprise. Obtenir une adresse et une personne de contact en Estonie afin d’aider à définir la structure de l’entreprise.
Coût : entre 50 et 100 € par mois

> 3ème étape : Inscrire la société en Estonie et payer les frais pour l’enregistrement.
Coût : 190 €

> 4ème étape : Ouvrir un compte bancaire et trouver un partenaire Fintech pour couvrir les besoins bancaires de votre entreprise.

Système bancaire associé au statut d’e-résident

Depuis l’ouverture de l’e-résidence aux étrangers, les banques estoniennes sont devenues frileuses. Certains non-résidents rencontraient des difficultés pour ouvrir leur compte bancaire en Estonie. Aujourd’hui, les banques estoniennes refusent de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire. Par ailleurs, certains e-résidents ont vu leur comptes clôturés. C’est en tout cas ce que nous explique le journal Estonian News.

Ces difficultés sont liées aux affaires et aux scandales financiers en Lettonie. Certains établissements bancaires étaient trop laxistes avec les lois anti-blanchiment. Ainsi, pour éviter certains risques, et en dépit de la promotion par l’Estonie de son statut d’e-résident, les banques estoniennes ont choisi de ne plus proposer d’ouvertures de comptes bancaires aux e-résidents n’offrant pas les garanties suffisantes. Cette situation pose certains problèmes constitutionnels, car les entreprises sont enregistrées en Estonie.

La simplicité et l’efficacité de ce service sont donc remis en question. Car évidemment, lancer son entreprise en ligne en Estonie n’a aucun sens s’il n’est pas possible d’y ouvrir un compte bancaire.

👉 À ce sujet, je vous conseille la lecture de ces articles :

Carte e-résident et résidence fiscale

C’est important de souligner que l’e-résidence n’octroie ni la résidence fiscale, ni la citoyenneté estonienne, ni le droit d’entrer en Europe ou en Estonie. En effet, cette carte d’e-résident n’est pas un document de voyage. Elle ne présente aucune photographie du porteur.

De fait, si vous devenez e-résident, vous conserverez votre résidence fiscale habituelle. Sans double imposition.

e résident
Kit de l'e-résident comprenant la carte d'identité digitale et la clé sécurisée.

Ambitions de l’e-résidence

Quel avenir pour l’e-résident ?

En juin 2018, plus de 41 000 personnes de plus de 160 pays avaient déposé une demande d’e-résidence, et plus de 39 000 d’entre elles avaient déjà reçu leur carte d’e-résident. 3 977 d’entre elles ont créé une société en Estonie.

Au total, plus de 5 900 sociétés estoniennes comptent au moins un propriétaire résident ou membre du conseil d’administration.

L’E-résidence pour les entreprises

Certaines entreprises privées ont déjà opté pour l’e-résidence. Les startups telles que Teleport, Funderbeam ou Fundwise ont choisi la plate-forme e-résidence estonienne. Au fil des mois, les avantages se multiplient pour le secteur privé estonien et pour les e-résidents.

En effet, plus le nombre de résidents électroniques est élevé en tant que clients potentiels, plus la plate-forme d’e-résidence devient attrayante pour le secteur privé. Plus, il devient intéressant de développer des services sur cette plate-forme.

Un statut favorable à l’entreprise

Depuis janvier 2018, le taux d’imposition des entreprises estoniennes est passé de 20% à 14%. De plus, les dividendes distribués à un gérant e-résident, qui n’est pas établi en Estonie ne sont pas imposés. Il n’y a aucune imposition des bénéfices sociaux non distribués s’ils sont réinvestis dans la société.

En même temps, l’Estonie propose une « certaine flexibilité » pour les sociétés à responsabilités limitées (SARL). Dans l’objectif d’éliminer les « contraintes physiques ».

Par exemple, il est aujourd’hui possible de tenir un conseil d’administration en visioconférence ou via Skype. Depuis 2015, les dirigeants peuvent augmenter le capital social de leur société. Auparavant, seuls les associés pouvaient le faire. Il suffit maintenant de constituer un groupe de personnes qui prennent part à l’augmentation et acquièrent de nouvelles parts. De cette façon, l’équipe dirigeante peut procéder à une augmentation de capital de manière très réactive.

Enfin, il est bon de rappeler que toutes les déclarations fiscales se font en ligne, très facilement !

Je suis Michaël Louis, un nomade digital passionné de nouvelles technologies et de voyages. Pour vous aider, j’ai lancé Planet Nomad où je partage mon expérience de nomade digital. 

Si vous avez des questions, laissez un commentaire et j’y répondrai rapidement !

15 réflexions sur “E-résidence en Estonie : la méthode simple pour l’obtenir”

  1. Salut Lounes,
    Merci pour ton message. Si tu souhaites devenir nomade digital je t’invite à consulter cet article qui est rempli de conseils : https://www.planet-nomad.com/fr/comment-devenir-nomade-digital/
    Ensuite, si tu souhaites devenir résident digital (e-résident) c’est vers l’Estonie qu’il faut te tourner. C’est un pays qui propose ce service, je te conseille cet article : https://www.planet-nomad.com/fr/devenir-e-resident-en-estonie/
    N’hésite pas à nous contacter si tu as besoin d’autres informations 😉

  2. Bonjour, excellent article!

    Si je suis français avec une entreprise en Estonie et que je ne réside ni en France, ni en Estonie (moins de 6 mois par an),
    Est-ce que je paie l’intégralité de mes impôts et charges sociales en Estonie?
    Si je me paie un salaire de mon entreprise, est-ce que cela me donne droit à la sécurité sociale dans ce pays?
    Merci de m’aiguiller!

  3. Bonjour Tom,
    Je ne suis pas certain que cela vaille la peine de faire cette manoeuvre. La sécurité sociale en France étant nettement plus intéressante. Je te conseille d’en parler avec un avocat fiscaliste pour ce genre de questions spécifiques.
    Si tu obtiens la réponse, partage-la ici, çà aidera sans doute d’autres personnes 😉

  4. Bonjour Michael,

    Je suis francais, auto entrepreneur, payant pour le moment 23% de charges sociales (maladie retraite) sur le CA fait, et mon IR en France de l’ordre de 2 ou 3% je mémoire du CA fait. Total, je facture 1000€ à un client il me reste 740€.

    Un intéret pour moi de faire l’e residence ?
    a bientot

  5. Salut Maxime!
    L’e-résidence est d’abord conçue pour faciliter les démarches de création et de gestion d’une entreprise à travers le canal digital. Ce n’est pas fait pour optimiser les finances même si cela y contribue. En réalité, l’e-résidence est idéale pour les micro-entrepreneurs nomades. Tout dépend donc de ton projet et de ta stratégie sur le long terme. J’espère avoir répondu à ta question 😉

  6. Bonjour.
    En faisant de recherche sur l-e résident en Estonie je tombe sur cet article que je trouve très intéressant, et du coup j’aimerais être clair sur le fait qu’on est pas résident fiscal avec la carte e-resident.
    Est ce qu’on fait la déclaration d’impôt à l’Estonie ou au pays on réside fiscalement?

  7. Salut Maxime
    Je suis ivoirien vivant en (Afrique/Côte d’Ivoire) comment faire ma demande d’e-resident vu que mon pays ne figure pas dans la liste des pays de recupération de la carte d’e-resident. Quels sont les moyens pour certains pays africains de faire leurs demandes d’e-residant?
    Cordialement.

  8. Bonjour et merci pour ton article. Je suis très étonnée quand tu dis que les dividendes distribués à un gérant e-résident qui ne vit pas en Estonie ne sont pas imposables. Est-ce que tu es certain de cela ? Partout sur le net je vois le contraire, donc je m’interroge. Je croyais qu’il fallait payer 20% sur les dividendes à l’Estonie et ensuite ces dividendes devenaient imposables dans le pays de résidence au titre de l’impôt sur le revenu. Merci pour ta réponse. Bonne soirée

  9. Bonjour Nad,
    Pourrais-tu partager les sites qui disent le contraire s’il te plaît? L’article a été actualisé récemment, mais il n’est pas impossible que certaines modalités aient changé. Merci d’avance!

  10. Bonjour micheal,
    Je Suis camerounais dorigine vivant en allemagne. Jaimerais savoir si Cest possible pour moi detre eligible E-RESIDENSE afin de minvestir dans la vente en ligne sur Amazon. Je serais heureux de recevoir plus de details de vous. Merci

  11. Bonjour Alex, merci de nous lire !
    Si tu es résident en Allemagne, tu dois pouvoir faire la demande d’e-résidence en Estonie. Nous allons publier très prochainement plusieurs sujets sur les visas pour nomades et la création d’entreprise en Estonie.

  12. Bonjour Michaël,

    Tout d’abord merci beaucoup pour l’article !
    Je suis actuellement auto-entrepreneur et j’aimerais avoir une structure pour pouvoir dépasser le seuil et gérer des sous-traitants. Je présume que la e-residency estonienne est idéale pour moi. Cependant je n’arrive pas à savoir concrètement combien cela coûte ? Disons que j’ai un CA de 100.000€, si je me verse tout en dividende je suis imposé à 14% donc 14.000€. En tant que résident français, je ne payerai ensuite que l’impôt sur le revenu ? Ou bien dois-je payer à nouveau une taxe sur le reste des dividendes que je me verse ? Et si oui, de combien serait cette taxe ? Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Kit du Parfait Nomade

Les solutions parfaitement adaptées à la vie nomade.

Nous les avons testées et finalement approuvées, car elles nous ont aidées à économiser en voyage. Certaines réductions sont réservées exclusivement aux lecteurs de Planet Nomad ;)

renato

Voyages

Chapka offre à nos lecteurs jusqu’à 15% de réduction sur l’assurance voyage pour leur séjour de moins de 3 mois.

Si votre budget est limité, découvrez l’assurance voyage low-cost d’ACS à partir de 15 €.

SafetyWing propose une assurance conçue par des nomades pour les nomades digitaux à partir de $42 par mois.

Louez votre voiture avec une remise jusqu’à moins 20 % chez Europcar.

Finances & Travail

Simplifiez la gestion comptable de votre entreprise avec Xolo.io.

Si vous travaillez à l’international, votre entreprise a peut-être besoin du compte multidevise Wise Business.

Ne payez plus de frais bancaires en voyage et bénéficiez d’une assurance premium avec la carte N26 Métal.

Trouvez un job en télétravail parmi des milliers d’annonces d’emploi sur Fiveer.

Transfert & Crypto

Achetez, vendez et gérez votre portefeuille cryptomonnaie sur BlockFi. Déposez 25 $ et recevez 250 $ sur BlockFi.

Envoyez ou recevez de l’argent très rapidement et partout dans le monde avec World Remit.

Protégez vos données confidentielles sur internet avec BitDefender.

8 fois moins cher que PayPal, transférez avec Wise en € ou en devises étrangères depuis n’importe où sur la planète.

Les plus lus en ce moment

Rechercher

Recevez toutes les actus du nomadisme

Inscrivez-vous à la newsletter de Planet Nomad pour recevoir toutes les bonnes nouvelles et les dernières nouveautés.

error: Content is protected
Retour haut de page