Planet Nomad

Originaire du nord de la France, je suis un chti authentique et fier de mes racines.
Tout petit, je voulais voir si l’herbe était plus verte ailleurs…

Le destin fait les choses

Le fil de ma destinée, tissé par des mains invisibles, s’est révélé à l’âge tendre de douze ans.

Sous les feux éblouissants des projections diaporama orchestrées par mon professeur de théâtre, Bruno, se déroulaient les panoramas envoûtants du Mexique, du Rajasthan, de l’Île de Pâques et autres merveilles du monde.

Devant cette déferlante de beauté, mes yeux d’enfant s’écarquillaient, emplis de l’émerveillement qui ouvre les portes de l’imaginaire. Tel un oiseau migrateur, c‘est à cet instant précis que je sentis l’appel des contrées lointaines, le murmure des vents nomades, l’écho des horizons sans fin…

« Vivre, c’est être en route »

Le jour béni de mes dix-huit ans, au midi solennel de ma naissance, je saisis mon globe terrestre, tel un poète prenant sa plume, pour esquisser le trait d’une nouvelle vie de majeur.

Comme dans les contes et les légendes, je clos mes paupières, laissant mon doigt effleurer la surface ronde, caresser les terres lointaines et les mers tumultueuses. Par une grâce insoupçonnée, après un premier essai avorté, mon doigt se figea sur Cuba, écartant le péril des abysses océaniques, et ouvrant la voie vers une île lointaine et mystérieuse pour moi.

Dunas de corralejo
Dunas de Corralejo

Et, quelle ironie du destin, quel ballet de coïncidences, lorsque mon avion décolla le 11 septembre 2001, jour funeste où les tours du WTC s’effondraient dans un fracas d’acier et de cendres.

Ma mère, préoccupée par les tourments du monde, hésitait à laisser son fils s’envoler. Fidel Castro était de mèche, soupçonnait-elle. Mais, elle connaissait mon âme vagabonde, mon insatiable soif d’ailleurs.

Aujourd’hui, le souvenir de ce premier voyage nous arrache un sourire, qui est le reflet d’une complicité tissée au fil de mes voyages. Désormais ma vie sera un chemin pavé d’imprévus, de défis et d’aventures, une ode à la découverte perpétuelle, au renouveau constant.

Une quête incessante, une danse avec l’inconnu, la révélation de Sylvain Tesson : « Vivre, c’est être en route».

Le nomadisme, une évidence gravée

Mon âme a toujours porté l’empreinte du nomade.

J’ai défié le parcours traditionnel, celui du quotidien morne, des contrats à durée indéterminée épuisants, pour embrasser un chemin où ma curiosité, avide de cultures autres que la mienne, me propulsait hors des frontières de la routine.

Jamais, ô grand jamais, je n’ai consenti à m’enliser dans une banalité insidieuse.

RentCars e confiavel
coliving europe
Renato et moi avons lancé Planet Nomad en 2017

“Je est un autre”

Les préceptes du nomadisme digital ont toujours résonné en moi bien avant que je ne m’identifie à ce mode de vie. Liberté, ouverture d’esprit, respect de l’autre et de la nature… Tels étaient les principes auxquels je suis resté fidèle. Ils m’ont offert l’opportunité d’apprendre plusieurs langues étrangères, de tisser des amitiés aux quatre coins du globe, et de collectionner des récits de voyages et les expériences inoubliables.

Le nomadisme, un élan inscrit en moi, comme une épopée au-delà des sentiers battus, guidée par cette impérieuse quête de liberté. Les vers d’Arthur Rimbaud, « Je est un autre », résonnent en moi car dans chaque horizon lointain, dans chaque visage, surgit cette vérité éclatante.

digital nomad visa spain
Barcelone est ma base et celle de bien d'autres amis nomades - Costa Brava
Viaje en Grupo con mondo seguros
La Thailande reste l'une des destinations les plus visitées par les nomades.

Prendre le temps

Aujourd’hui, je ne compte plus les destinations comme on collectionne des insignes. Désormais, je savoure pleinement chaque moment passé au même endroit, m’émerveillant de la simplicité quotidienne, des rencontres fortuites qui peuvent déterminer un rêve, une aventure, ou mon prochain périple…

C’est cette philosophie qui m’a poussé à m’engager dans la promotion du slomadisme, un nomadisme conscient, un hymne à la lenteur.

Plus question de courir frénétiquement, ni de sauter d’un avion à l’autre… Au contraire, il s’agit de s’installer dans un pays pour y vivre pleinement une expérience marquante et significative. Dans le flux incessant du monde, je cherche l’essence même de l’existence, me laissant emporter par les rencontres fortuites, les sourires inconnus qui réchauffent l’âme.

La volonté de partager

Ainsi, Planet Nomad devient le vaisseau de mes rêves, un pont jeté entre les cultures, les horizons, les continents.

Dans chaque échange, dans chaque partage, je célèbre la beauté éphémère de l’instant. Planet Nomad représente la continuité logique d’une vie dédiée à l’exploration et à la découverte de l’autre. L’envie de partager mes périples, mes aventures et mes leçons est venue naturellement.

Aujourd’hui, c’est avec enthousiasme que je contribue à l’essor du nomadisme digital, apportant ainsi ma modeste contribution à cette grande aventure collective.

Merci de nous accompagner, et à bientôt sur la route ! Michaël.

Découvrez la genèse de Planet Nomad

Mes derniers posts

error: Content is protected
Retour en haut