Créer une entreprise en Estonie 100% online : le guide

creer une entreprise en estonie

Après l’article que nous avons publié sur l’e-résidence, il y a eu plusieurs commentaires et questions sur la façon de créer une entreprise en Estonie. Étant devenu e-résident récemment, j’ai décidé d’attendre que tout le processus soit terminé pour pouvoir partager mon expérience avec la création d’une entreprise en Estonie.

Cet article est un guide pour vous aider à comprendre comment tout cela fonctionne et partager mon avis sur le processus.

Pourquoi ai-je décidé de créer une société en Estonie ?

Le pays s’impose comme l’un des pays les plus avancés technologiquement et les plus sûrs au monde. Presque tout y est fait de manière 100% numérique. Ses lois et ses taxes pour les entrepreneurs et les freelances sont attractives par rapport à d’autres pays d’Europe.

L’Estonie a été le premier pays à proposer une e-résidence, un programme qui a débuté fin 2014 et qui compte déjà plus de 70 000 e-résidents dans le monde.

Estonie : un bon choix pour les affaires ?

L’Estonie est considérée comme le pays numérique le plus avancé au monde. Cette position permet déjà de comprendre les avantages de créer une société en Estonie. Le pays a toujours attiré mon attention. Sa qualité de vie et les programmes d’incitation pour les freelances et les entrepreneurs en ligne sont ses principaux atouts.

J’ai donc commencé à faire de nombreuses recherches et j’ai découvert qu’il était possible de créer une entreprise en Estonie, sans avoir de résidence physique dans le pays.

La procédure n’est pas compliquée et peut être effectuée par le biais de l’E-résidence, qui fournit une résidence et une identité 100% numériques.

De plus, le pays dispose d’un environnement compétitif et encourageant. Le gouvernement, pour sa part, est très favorable à l’esprit d’entreprise. Cela peut ressembler à un rêve, en voici les raisons favorables :

    • Population diplômée et qualifiée, animée d’un esprit d’entreprise ;
    • Politique fiscale et faible taux d’imposition ;
    • Infrastructure de télécommunication hautement développée ;

    • Possibilité d’ouvrir des comptes dans des banques en ligne et traditionnelles ;

    • Formation fiscale facile

    • Programme de résidence électronique pour faciliter et accélérer la création d’une entreprise en Estonie

Cette liste et les autres raisons ci-dessus montrent clairement que la création d’une société en Estonie peut être un bon choix.

J’avoue que j’étais assez excité quand j’ai commencé à découvrir tout ça. J’ai donc fini par entamer la procédure d’e-résidence…

Qu’est-ce que l’e-résidence en Estonie ?

L’e-résidence est un programme que le gouvernement estonien a mis en place afin que toute personne dans le monde puisse obtenir une « e-résidence » dans le pays.

Tout d’abord, il faut comprendre que, malgré son nom, l’e-résidence ne permet pas de résider légalement dans le pays. La résidence électronique sert uniquement d’identification pour pouvoir effectuer différentes procédures légales dans le pays, y compris l’ouverture et la gestion d’une entreprise.

Le programme a débuté en 2014 et l’Estonie a été pionnière en proposant cette nouvelle forme de résidence. L’un des objectifs est de faire tomber les frontières numériques et d’attirer les entreprises et les travailleurs indépendants, en proposant des frais et des taxes moins élevés que dans la plupart des pays.

Cela permet à n’importe qui dans le monde d’avoir la possibilité d’acquérir certains droits dans le pays. L’ensemble du programme est géré par le gouvernement estonien, ce qui offre une plus grande sécurité aux personnes souhaitant y participer.

En devenant e-résident, vous pouvez enregistrer une société en Estonie et ouvrir un compte bancaire européen. Vous pourrez diriger une entreprise sans jamais avoir mis les pieds dans le pays.

À qui s’adresse l’e-résidence ?

Le programme de résidence électronique s’adresse principalement aux entrepreneurs du secteur numérique et aux freelances qui souhaitent créer une entreprise en Estonie.

Voyons de plus près à qui il s’adresse :

  1. Freelances qui fournissent des services 100% en ligne ;
  2. Entrepreneurs qui ont une entreprise à fort potentiel de croissance ;
  3. Nomades numériques qui cherchent un moyen de gérer leur entreprise à distance ;
  4. Personnes qui n’ont pas la nationalité estonienne, mais qui veulent avoir certaines possibilités de créer des entreprises dans le pays en toute légalité

Si vous êtes nomade digital comme moi, après avoir énuméré ces quatre points, vous vous rendez compte que le programme est adapté au mode de vie nomade et au travail à distance…

Comment créer une entreprise en Estonie ?

Nous allons voir maintenant quelles sont les étapes nécessaires pour créer une entreprise en Estonie grâce à la résidence électronique. Il est possible d’effectuer les démarches par soi-même ou avec une entreprise spécialisée.

Personnellement, j’ai utilisé les services de Xolo.io en Estonie – une plateforme de comptabilité et de gestion d’entreprise 100% en ligne. L’entreprise m’a donné la sécurité et nous savons que pour ces questions, il est bon d’avoir des spécialistes pour nous aider.

Cependant, Xolo ne vous permet pas de créer une société en Estonie avec des partenaires. Le service est destiné aux indépendants et aux freelances.

Voyons maintenant toutes les étapes nécessaires :

1. Identifier les motivations pour postuler

La première étape consistera à faire la liste des motivations qui vous poussent à créer une entreprise en Estonie.

En effet, vous devrez donner des détails sur l’entreprise et son fonctionnement à distance. Cela peut se faire en accédant au site officiel de l’e-résidence.

Dans le cas de Xolo, vous devez vous inscrire sur le site : https://www.xolo.io/register

Il y a différentes questions sur l’entreprise, car ils doivent comprendre l’activité et ce que sera l’entreprise à l’avenir.

Xolo enverra ensuite un e-mail indiquant si l’entreprise peut participer ou non au programme. Après cette vérification, la demande est acceptée et la demande de résidence électronique peut être lancée.

2. Demander la résidence électronique

Dans la deuxième phase, vous devez vous inscrire au programme de résidence électronique en remplissant tous les détails sur le site officiel du gouvernement estonien.

Il faut savoir que :

  • Les frais sont de 100 euros, mais si vous demandez à récupérer le « DNI » en dehors de l’Estonie, ils ajoutent 20 euros, ce qui fait un total de 120 euros. Si votre demande est rejetée, vous ne récupérez pas ce montant.
  • La carte n’est pas livrée à votre domicile, vous devez sélectionner l’un des points de livraison indiqués sur le site web pour la retirer en personne (ambassade d’Estonie à Paris par exemple). C’est le seul processus qui nécessite une présence physique.
  • Il existe des points de retraits dans différents pays, mais ne couvre pas encore le monde entier ;
  • Le délai est de 30 jours pour obtenir une réponse avec le résultat de la demande. De mon côté, ça a été rapide : 18 jours après avoir envoyé toutes les informations et effectué le paiement.
e résident
Kit de l'e-résident comprenant la carte d'identité digitale et la clé sécurisée.

3. Recevoir le kit de l’e-résidence

Une fois toutes les étapes ci-dessus approuvées, le gouvernement estonien enverra le kit de résidence électronique par courrier diplomatique à l’endroit que vous aurez indiqué lors de votre inscription.

Cette étape prend entre 2 et 5 semaines.

Après avoir reçu le courriel de confirmation, vous devez vous rendre à l’endroit indiqué pour une prise de vos empreintes digitales et recevoir le kit en main. Le processus est très simple et prend moins de 15 minutes.

Le kit se compose de :

  • Carte d’identité numérique ;
  • Lecteur de carte numérique ,
  • Lecteur de cartes USB ;
  • Codes d’accès

C’est par leur intermédiaire que vous pourrez authentifier l’identité et les signatures numériques. Avec tous ces documents en main, vous pouvez maintenant créer une société en Estonie.

4. Enregistrer la société en Estonie

Le moment est venu de procéder à l’enregistrement de la société. La première étape consistera à faire appel à un service local pour obtenir l’adresse physique de la société dans le pays ainsi que le comptable de la société.

Ensuite, après avoir passé le contrat, vous devez remplir le formulaire gouvernemental et attendre l’approbation. Le coût de cette étape est de 190 euros. En général, le résultat est obtenu en 3 heures.

Xolo.io effectue ce processus, agissant comme votre comptable. C’est l’un des services inclus dans chaque plan.

5. Ouvrir un compte bancaire numérique

Pour créer une entreprise en Estonie, vous devez ouvrir un compte bancaire pour gérer votre entreprise.

Vous pouvez donc opter pour une banque numérique et ouvrir un compte Wise pour les entreprises, car il s’agit d’un compte multidevise.

Vous pouvez trouver plus d’informations ici : https://www.wise.com/fr/business

Si vous préférez une agence physique, vous devrez vous rendre sur place pour l’ouverture du compte (en Estonie).

6. Faire un apport en capital

Enfin, vous devez effectuer un apport en capital pour créer une société en Estonie. Vous vous demandez peut-être si vous serez capable de réaliser toutes ces étapes sans aide.

Vous pouvez tout faire vous-même, mais je vous conseille de chercher des partenaires qualifiées pour vous aider. Je ne regrette pas d’avoir fait appel à Xolo.io pour m’aider aussi dans cette démarche.

Combien coûte la création d’une entreprise en Estonie ?

J’ai créé un résumé des coûts pour chaque étape, y compris la redevance mensuelle de Xolo. Cela peut vous aider à comprendre l’investissement de départ :

Service
Tarif
Kit d’e-résidence
120 €
Enregistrement de la société
190 €
Registre commercial
25 € HT
Frais mensuels Xolo
79 € HT

Activités autorisées

L’idée principale du pays est d’attirer les freelances et les professionnels indépendants qui travaillent à 100% à distance. Les domaines et les activités sont variés, ce qui offre un large éventail de possibilités.

Pour vous donner une idée, il y a aujourd’hui plus de 70 000 e-résidents et plus de 10 000 entreprises ouvertes. La plupart d’entre eux ont vu l’Estonie comme un endroit qui favorise la croissance et le Forum économique mondial a désigné le pays comme la nation la plus entreprenante du monde.

Par conséquent, de plus en plus de secteurs s’ajoutent chaque jour à la liste des possibilités. Voici les principaux domaines d’activités :

    • Blockchain ;
    • Cybersécurité
    • Commerce électronique ;
    • Logistique ;
    • Santé ;
    • Fintechs
    • Etc.

Banques pour les entreprises

Nous savons tous que la création d’une entreprise en Estonie nécessite un compte bancaire. Vous êtes libre de choisir entre les banques traditionnelles et les banques numériques.

J’ai mis dans ce tableau quelques exemples d’institutions qui sont activées pour l’e-résidence :

Banques en ligne
Banques traditionnelles
Wise
SEB (Suécia)
N26
Swedbank (Suécia)
Holi
LHV ( Estônia)

Une fois encore, il convient de rappeler que les banques traditionnelles exigent une présence physique. Par conséquent, si vous choisissez l’un d’entre eux, vous devrez vous rendre à l’agence pour ouvrir le compte.

Obligations fiscales

La résidence fiscale des particuliers et celle des entreprises ne sont pas toujours les mêmes. Il est nécessaire de faire la différence entre une société en Estonie et une personne physique. Ce sont deux entités complètement différentes.

Lors de la création d’une société en Estonie, seule la taxe de résidence fiscale de la société est payée. Les impôts personnels sont payés dans le pays de résidence.

Impôt personnel

En quelques mots, la résidence est le lieu où vous vivez et avez une adresse physique, qu’il s’agisse de votre pays de naissance ou de celui où vous avez la citoyenneté ou un permis de séjour.

La plupart des pays vous considèrent comme un résident fiscal si vous avez un permis de séjour et que vous êtes présent sur le territoire plus de 6 mois par an.

En Estonie, par exemple, vous êtes considéré comme un résident fiscal si vous êtes dans le pays pendant au moins 183 jours par an. Vous devez savoir que la résidence électronique ne fait pas de vous un citoyen estonien.

En bref, l’impôt que vous devez payer porte sur votre revenu lorsque vous recevez le salaire de votre entreprise. Pour ce faire, vous devez faire appel à un comptable ou à une plateforme comme Xolo.io qui peut vous aider sur les sujets de fiscalité.

Impôts sur les sociétés

Le plus important est de veiller à ce que tous les impôts soient payés afin d’éviter tout problème avec les autorités fiscales à l’avenir.

Pour éviter toute confusion, car il s’agit d’une question qui mérite beaucoup d’attention, je vous conseille de demander de l’aide afin de ne pas perdre trop de temps ou de ne pas faire de faux pas. Après tout, nous voulons créer une société en Estonie pour faciliter, entre autres, sa gestion.

Toutes les sociétés créées en Estonie avec la résidence électronique sont automatiquement considérées comme des résidents fiscaux. Le pays compte déjà 57 conventions visant à éviter la double imposition, qui incluent tous les États membres de l’UE et la grande majorité des pays de l’OCDE, plus l’Ukraine et la Turquie.

Taxes et impôts en Estonie

L’Estonie a une politique fiscale spécifique : les impôts ne sont payés que sur les montants qui quittent les comptes de l’entreprise.

Cela signifie que si l’argent est investi, que les dépenses fixes et variables de l’entreprise sont payées, il est pratiquement exempt d’impôts. Différentes activités peuvent être incluses dans les dépenses de l’entreprise. Comme la location de bureaux, les outils en ligne, les billets d’avion, etc.

Un autre point à noter est que l’impôt sur le revenu est prélevé mensuellement et seulement après la distribution des bénéfices (c’est-à-dire lorsque les dividendes sont versés). Normalement, le taux d’imposition des sociétés est de 20%, avec un calcul de 20/80 du montant net imposable.

Bonne nouvelle : contrairement à d’autres pays du monde, l’Estonie a réduit les impôts pour les entrepreneurs. Qu’est-ce que qui change ?

Les dividendes qui sont payés régulièrement peuvent être imposés à 14/86. Cela signifie que si vous êtes indépendant et que vous souhaitez avoir une partie (ou la totalité) de l’argent sous forme de dividende régulier, le montant déduit de l’impôt est de 14 %.

Les E-résidents ayant une activité en Estonie doivent tenir compte des taxes estoniennes suivantes :

  • 20% d’impôt sur les sociétés
  • 33% de taxe sociale

Si vous êtes résident d’un pays de l’UE ou d’un pays signataire d’une convention (Canada, Australie et Ukraine pour les impôts sociaux). Les déductions fiscales personnelles ne sont pas prises en compte, vous ne payez donc que 20 %.

Pour les nomades numériques ou pour ceux qui n’ont PAS de résidence personnelle dans les pays susmentionnés, elle offre la possibilité d’adopter un modèle de taxe sociale où l’Estonie perçoit cette taxe sociale et leur fournit une assurance maladie et une pension.

Pour éviter de payer la taxe sociale de 33 % en Estonie, vous devez obtenir un certificat A1 prouvant votre couverture auprès des autorités locales compétentes et le soumettre aux autorités fiscales estoniennes. L’A1 et les autres formulaires relatifs aux droits en matière de Sécurité sociale sont énumérés ici, mais des informations plus spécifiques sont probablement disponibles dans votre pays d’origine :

Si vous vivez et êtes assuré à la Sécurité sociale au Canada, en Ukraine ou en Australie – pays qui ont signé un accord de Sécurité sociale avec l’Estonie – vous pouvez présenter le certificat pertinent prouvant votre couverture sociale, délivré par les autorités locales. Ceci afin que la société puisse exonérer de l’impôt social en Estonie.

Enfin, lorsque les bénéfices sont finalement distribués sous forme de dividendes, l’impôt de 20 % est payé par la société (en tant qu’impôt sur les sociétés) et non par la personne qui reçoit les dividendes. Il n’y a pas de retenue à la source sur les dividendes en Estonie.

Dans la plupart des cas, le bénéficiaire (personne morale ou physique) doit payer les dividendes ou l’impôt sur le revenu selon les règles fiscales de son pays de résidence.

Avantages et inconvénients de l’e-résidence

Avantages

  • Diminution des problèmes bureaucratiques lors de la création d’une société en Estonie ;
  • Processus simplifié de création de société ;
  • Facilité de gestion des affaires ;
  • L’entreprise sera considérée par le pays comme une entreprise nationale ;
  • La plupart des processus peuvent être effectués en ligne, y compris la gestion de l’entreprise

Désavantages

    • Nécessité de trouver une adresse physique dans le pays (le service Xolo.io peut résoudre ce problème) ;
    • Aucune exonération fiscale n’aura lieu dans le pays de résidence fiscale ;
    • L’ensemble du processus ne garantit pas la citoyenneté, mais garantit la possibilité d’ouvrir une société en Estonie ;
    • Risques de double imposition (il est bon de noter que cela est illégal et que l’entrepreneur doit être très vigilant. Car, si cela se produit, il doit faire valoir ses droits).

Questions fréquentes

Est-il sûr de créer une société en Estonie ?

Comme indiqué plus haut, l’Estonie est l’un des pays les plus sûrs au monde. Le pays a investi massivement dans les technologies de sécurité numérique après avoir numérisé l’ensemble de son système.

Avec le kit, vous recevez une carte avec une puce cryptographique de haute technologie et avec l’USB vous pouvez connecter un ordinateur.

L’Estonie est-elle un paradis fiscal ?

Non. Ouvrir une société en Estonie ne signifie pas ne pas payer d’impôts. Ce qui se passe, c’est que le pays dispose d’un système fiscal clair et intelligent, où vous n’êtes taxé que sur ce que vous allez réellement utiliser.

Il n’est pas nécessaire de payer des impôts sur ce qui n’est pas distribué en tant que bénéfice. Les bénéfices investis dans l’entreprise sont exonérés d’impôts.

Conclusion

La résidence électronique est un bon moyen de créer une entreprise en Estonie. En fait, c’est le seul moyen si vous ne vivez pas dans le pays. De plus, la facilité de pouvoir tout faire en ligne est un avantage pour ceux qui sont constamment en déplacement. Je pense que c’est le point fort du programme estonien.

Bien qu’il semble que tout se fasse par magie, le processus est un peu long, de la demande de résidence électronique à l’ouverture de l’entreprise. Ce n’est pas si rapide, car il y a des délais à attendre et, au total, cela finit par prendre un peu plus de temps que prévu.

D’après mon expérience, il est essentiel de faire appel à une entreprise pour nous aider dans l’ensemble du processus. Comme je l’ai déjà dit, j’ai fini par choisir Xolo.io en raison de leur bonne réputation et jusqu’à présent je n’ai rien à redire.

De nombreuses questions se posent au cours de la procédure et il est très important que quelqu’un vous explique tous les détails. Je ne pense pas que cela vaille la peine de le faire seul, compte tenu du temps que je passerais à chercher tant d’informations.

Bien entendu, l’aspect fiscal mérite également d’être mentionné, car il est beaucoup plus facile à comprendre et les taux sont plus bas que dans la plupart des pays. Il faut préciser que l’Estonie n’est pas un paradis fiscal et que, même s’ils sont moins élevés que dans d’autres pays.

Je suis Michaël Louis, passionné de nouvelles technologies et de nomadisme. Pour vous aider, j’ai lancé Planet Nomad où j’écris sur les nouveaux styles de vie, le télétravail et l’entreprenariat en ligne. 

Si vous avez des questions, laissez un commentaire et j’y répondrai rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Kit du Parfait Nomade

Les solutions parfaitement adaptées à la vie nomade.

Nous les avons testées et finalement approuvées, car elles nous ont aidées à économiser en voyage. Certaines réductions sont réservées exclusivement aux lecteurs de Planet Nomad ;)

renato

Voyages

Chapka offre à nos lecteurs jusqu’à 15% de réduction sur l’assurance voyage pour leur séjour de moins de 3 mois.

Si votre budget est limité, découvrez l’assurance voyage low-cost d’ACS à partir de 15 €.

SafetyWing propose une assurance conçue par des nomades pour les nomades digitaux à partir de $42 par mois.

Louez votre voiture avec une remise jusqu’à moins 20 % chez Europcar.

Finances & Travail

Simplifiez la gestion comptable de votre entreprise avec Xolo.io.

Si vous travaillez à l’international, votre entreprise a peut-être besoin du compte multidevise Wise Business.

Ne payez plus de frais bancaires en voyage et bénéficiez d’une assurance premium avec la carte N26 Métal.

Trouvez un job en télétravail parmi des milliers d’annonces d’emploi sur Fiveer.

Transfert & Crypto

Achetez, vendez et gérez votre portefeuille cryptomonnaie sur BlockFi. Déposez 25 $ et recevez 250 $ sur BlockFi.

Envoyez ou recevez de l’argent très rapidement et partout dans le monde avec World Remit.

Protégez vos données confidentielles sur internet avec BitDefender.

8 fois moins cher que PayPal, transférez avec Wise en € ou en devises étrangères depuis n’importe où sur la planète.

Les plus lus en ce moment

Rechercher

Recevez toutes les actualités du télétravail

Inscrivez-vous à la newsletter de Planet Nomad pour recevoir toutes les bonnes nouvelles et les dernières nouveautés.

error: Content is protected
Retour haut de page