Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Blog

Planet Nomad / Dossiers spéciaux  / Digital nomad : 8 bonnes raisons pour être libre
digital nomad

Digital nomad : 8 bonnes raisons pour être libre

Il est 6h00, le réveil sonne. C’est un lundi pluvieux et le début d’une semaine qui ressemblera aux autres, sans grandes nouveautés. digital nomad
Tu n’y penses pas trop, tu ouvres les yeux et lance le pilotage automatique. Suivre la routine des dernières années: prendre une douche, manger quelque chose de rapide et courir pour prendre le métro, la même ligne et la même destination. Chaque minute est chronométrée, pas le temps de t’aventurer dans une autre rue, la mécanique est bien huilée. Sans même avoir à t’en rendre compte…digital nomad

Mais attends une minute… Aujourd’hui c’est ton jour de chance car tu as pu t’asseoir pour dormir un peu pendant le trajet qui te mène au bureau. Dans les transports, tu penses à ne pas oublier de payer tes factures, tout en imaginant une autre vie… Un plus grand appartement et une voiture. Oui, une voiture! Cela t’éviterait d’avoir à te lever si tôt pour arriver à l’heure au bureau. Tu franchis enfin la porte de ta boîte. Même environnement, mêmes activités, mêmes personnes. Les mêmes problèmes et les mêmes solutions. Tes jours se ressemblent… C’est la même chose et çà se répète indéfiniment.digital nomad

18h00, il est temps de rentrer, et tu te dis : “Encore une journée passée”. C’est vendredi, Il va falloir en profiter avant la reprise lundi prochain.digital nomad

C’est en somme la chronique de ma vie passée, basée sur les faits réels. Il y a quelques années, c’était encore ma vie. Il faut comprendre que personne ne se réveille d’un jour à l’autre et décide de changer sa vie. C’est un processus intérieur lent qui cache diverses raisons, souvent subtiles. Depuis que j’ai cessé de prendre le métro chaque jour et que j’ai décidé de dire adieu à cette vie sédentaire que je considérais alors monotone, beaucoup de choses ont changé. Et changent encore chaque jour… Un changement graduel et positif qui me motive au réveil chaque matin : vivre pour d’accomplir mes rêves.digital nomad

digital nomad
Porto, Portugal - Mars 2018
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Qu’est ce qu’un digital nomad?

Depuis quelques années, un vent de liberté souffle sur le monde du travail. La technologie a impulsé la mobilité et permis la naissance du nomadisme. Aujourd’hui, il existe des bars, des logements et même des croisières pour digital nomad. Alors partons ensemble à la découverte de ce mouvement qui est en train de bouleverser la vie professionnelle et personnelle d’une population grandissante. digital nomad

Le digital nomad valorise l’expérience plutôt que le matérialisme. Avoir une voiture, une maison et un travail de 8 heures par jour n’est donc pas le but ultime de sa vie personnelle et professionnelle. Cependant, quand il s’agit de nomadisme la «règle est de n’avoir aucune règle», la liberté est ce qui importe vraiment pour une vie en mouvement constant, sans domicile fixe et avec en travaillant à distance.digital nomad

C’est finalement un choix de style de vie rendu possible du fait de l’évolution des pratiques et des outils de travail. La technologie est cruciale pour la naissance de ce mouvement, et c’est difficile de s’imagine comment cela aurait été possible il y a encore 10 ans. Le digital nomad, c’est une personne qui utilise la technologie pour se libérer des contraintes et travaille à distance pour adopter un style de vie totalement mobile.

L’évolution du bureau ces 30 dernières années

Le nomadisme numérique est un mouvement socio-économique qui a surgi au début des années 2000 avec l’Internet haut débit. Il se définit par la possibilité de travailler partout dans le monde et favorise une nouvelle forme de liberté professionnelle. Les barrières géographiques, la routines et l’agenda professionnel explosent. Ce mouvement contribue également au changement des hiérarchies et des structures de travail traditionnelles.

Les raisons du changement

J’ai choisi ce mode de vie pour la liberté géographique qu’il procure. Je rêvais de vivre où je voulais et autant de temps que je le souhaitais. Aujourd’hui, je suis constamment en mouvement, et j’explore de nouvelles destinations tout en travaillant en ligne. Évidemment, je vais au marché et fais mes courses comme tout le monde. Mais la cuisine varie selon les pays traversés, je m’adapte donc. J’ai la chance d’avoir des amis un peu partout sur la planète et je rencontre également de plus en plus de digital nomad sur mon chemin avec qui je partage de belles expériences. Je ne suis donc ni touriste, ni grand voyageur puisque mon travail m’accompagne partout et tout le temps.

digital nomad

Séance de travail créatif avec vue sur l’océan. Koh Tao, Thaïlande – Juin 2017

Parmi les motivations les plus fréquentes pour  adopter le mode de vie nomade, c’est la recherche d’une meilleure qualité de vie. En réalité, il existe de nombreuses raisons :

  • passer plus de temps avec la famille,
  • gagner en flexibilité géographique,
  • choisir de vivre dans des endroits aux climats agréables,
  • profiter de voyager plus loin et plus longtemps,
  • être maître de son temps et donc sortir du traditionnel 9h/18h.

 

Cependant, ce mode de vie passe par de nouveaux défis, tels que le manque de séparation claire entre le temps de travail et le temps du loisir. La difficulté de maintenir une connexion internet fiable pour pouvoir travailler. Et, parfois, l’impossibilité de rester en contact avec la famille et les amis pour des raisons de distance et de fuseau horaire.

On peut penser que le digital nomad voyage chaque semaine et passe les frontières de façon très régulière. C’est faux. Selon les recherches effectuées par Welance (en 2016), 44% des sondés ont déclaré qu’ils restaient de 1 à 3 mois au même endroit. Selon Gold Side, seulement 9% des nomades visitent plus de 10 pays ou villes différentes par an. Il n’existe donc pas de règle spécifique pour être digital nomad, il faut simplement savoir s’adapter au fuseau horaire et à la langue de chaque pays traversé.

La liberté dicte les règles

Ces dernières années, le télétravail a le vent en poupe dans de nombreux secteurs professionnels. Encore une autre grande transformation sociétale qui nous rappelle qu’auparavant travailler à la maison était déjà synonyme de victoire. Aujourd’hui, être libre de choisir la ville ou le pays où tu souhaites vivre est un autre grand pas pour l’humanité. La quête de liberté et la croissance accélérée des grandes villes poussent de nombreuses personnes à changer leur mode de vie.

Avec le temps, ce mode de vie va gagner encore plus de force et s’amplifier. Le prochain lancement de la 5G permettra bientôt de travailler partout avec des débits 10 fois plus rapides que l’actuelle 4G.

Cependant, des problèmatiques liées à l’émergence de ce mode de vie apparaissent peu à peu :

  • comment adapter la législation à ce nouveau mode de vie?
  • comment obtenir des visas pour une durée plus longue?
  • comment maintenir une assurance santé qui puisse couvrir correctement au niveau international?
  • comment l’entreprise s’adapte à la fuite des talents?

Peu à peu, les gouvernements prennent en compte la réalité du nomadisme digital. C’est le cas de l’Estonie, qui permet l’obtention de la résidence digitale (lire l’article : Devenir e-résiendent en Estonie).

En septembre 2018, en France, la députée Anne Genetet a remis un rapport sur la mobilité internationale des français au premier ministre français Edouard Philippe. Dans ce rapport, elle fait état du nomadisme digital et liste quelques propositions:

Extrait du rapport : “La mobilité internationale des Français” d’Anne Genetet, députée.

 

“Il apparaît que la mobilité internationale est de plus en plus protéiforme et prend de nouvelles apparences : le « nomadisme digital » en est un exemple. Il s’agit de personnes exerçant leur profession uniquement en télétravail et changeant régulièrement de lieu de vie. Cette tendance semble toucher à la fois des entrepreneurs, des travailleurs indépendants, mais aussi des employés que leurs entreprises délocalisent individuellement, parfois pour échapper aux charges sociales en France. Il est difficile de chiffrer exactement cette tendance. Le nomadisme digital lui-même peut recouvrir des situations très différentes entre elles.
Certaines personnes ont un logement en France ou à l’étranger, pays dans lequel elles sont basées physiquement et administrativement, où leur activité est déclarée et où elles s’acquittent de leurs obligations fiscales notamment, mais profitent de leur liberté géographique pour voyager tout en travaillant au gré des commandes qu’elles reçoivent.
D’autres sont beaucoup plus mobiles et n’ont pas de logement fixe, ne vivant que dans des logements temporaires, dans des hôtels ou dans des espaces de « co-living » spécialement adaptés. Pour cette catégorie, deux questions centrales se posent : celle du lien administratif avec la France, et celle de l’attractivité de notre pays. Dans ce cas précis, la question du justificatif de domicile est souvent posée, notamment pour faire refaire un passeport en France ou auprès d’un consulat. J’ai récemment proposé un amendement visant à dispenser certaines catégories de personnes dont les nomades digitaux de la présentation d’un justificatif de domicile pour les demandes de passeport, de cartes nationales d’identité et de permis de conduire. Cet amendement a reçu un avis défavorable.
De par leur mobilité et leur changement fréquent de pays (parfois chaque mois), les inscriptions auprès des services consulaires ne sont pas possibles et une partie des Français expatriés est donc déconnectée de l’administration française.
Concernant notre attractivité, la question n’est pas de faire rentrer en France ces travailleurs nomades en voulant brimer leur besoin de mobilité, mais de rendre notre pays attractif pour y monter une entreprise, y employer des salariés en contrat de télétravail, y déclarer une activité en tant qu’indépendant, y investir dans un pied-à-terre qui serait une « base ». En raison de leur mobilité, beaucoup de nomades digitaux (qu’ils soient français ou non) ont le choix de devenir résidents d’autres pays que le leur, à la fois fiscalement et administrativement. A l’image des GAFAM, la dématérialisation du travail ne va pas sans poser la question du lieu de domiciliation d’activités commerciales, du pays compétent fiscalement, mais aussi du point de vue de la protection sociale des travailleurs.
L’Estonie s’est saisie de cette question et a développé une « e-résidence » à destination des travailleurs nomades du monde entier, dont elle fait la promotion de manière proactive au sein de cette communauté. Une réflexion transversale liant des problématiques fiscales, de droit du travail, d’attractivité économique et de mobilité internationale serait utile sur le sujet du télétravail international, qui risque de devenir une grande tendance des décennies à venir. Recommandation : 171) Dispenser de présentation d’un justificatif de domicile tout citoyen français désirant renouveler son passeport, sa carte d’identité ou son permis de conduire en France ou auprès d’un poste consulaire, s’il déclare sur l’honneur ne pas disposer d’un lieu de résidence stable.”

1 min 15s de mon expérience nomade en Thaïlande

Je veux devenir digital nomad: par où commencer?

La première chose à faire si tu souhaites devenir digital nomad est de sortir de ta zone de confort. Oui, il faut commencer par arrêter de faire les choses parce que tu n’as pas d’autre choix. Cherche à créer de nouvelles façons de gagner ta vie, remet toi en question et valorise tes compétences. En réalité, pour commencer il est nécessaire d’avoir juste une bonne connexion Wi-Fi, une dose de créativité, c’est le premier pas pour changer ta vie. La persévérance et de la pensée positive seront tes meilleurs alliés.

Si tu penses rassembler déjà tout ces points positifs et tu aimerais savoir comment réussir ta nouvelle vie de digital nomad, alors je te recommande de lire cet article:  Devenir nomade digital: comment bien réussir ?

1. Te réapproprier ton temps

Trop de personnes travaillent en pensant au week-end. La plupart d’entre elles attendent le vendredi soir pour une seule raison: le repos (ou la fête, c’est selon). Participer à des activités extra-professionnelles devient compliqué, on finit par arrêter la plupart d’entre elles et on rentre dans un cercle vicieux oscillant entre travail et le repos. Pourtant, le temps est notre véritable trésor, c’est notre temps que nous monétisons lorsque nous travaillons pour une entreprise. Cependant, plutôt que d’être en mesure de l’investir dans ce qui nous fait vraiment du bien, on l’emploie à autre chose. On se voile parfois la face en pensant qu’il nous appartient encore… C’est essentiel d’employer son temps à des activités qui nous enrichissent et nous font évoluer vers le chemin que l’on choisit. Pose-toi ces deux questions essentielles: est-ce que j’emploie mon temps pour me réaliser? Est-ce que mon temps m’appartient? Si la réponse est non, alors c’est peut-être le moment d’y réfléchir avec sincérité envers toi-même.

 

2. Prendre soin de toi et de ta santé

Ce n’est pas nouveau, le stress est pour quiconque le problème du siècle. Avec lui apparaissent les troubles et de nombreuses maladies qui, dans certains cas, deviennent des maladies chroniques. Le stress est parfois omniprésent: au travail, dans les embouteillages avant de nous rendre au travail, etc. Être en mesure de prendre soin de ta santé, faire un footing au milieu de la journée ou prendre le temps de se préparer un repas équilibré pour une vie saine et éviter les problèmes de santé plus sérieux à l’avenir. Sans la santé rien ne fonctionne et prendre soin d’elle nous rend forcément heureux.

 

3. Sortir de ta zone de confort

Cette fameuse zone de confort dans laquelle de nombreuses personnes préfèrent rester. La routine crée une «bulle» dans une vie complètement normalisée et sans nouveauté. Cette zone de confort finit par être une zone de fausse sécurité et un fardeau qui nous vole la motivation de vivre ses rêves. La sécurité est un pur concept car personne n’est à aucun moment complètement en sécurité. C’est quelque chose que nous créons dans notre tête pour justifier les craintes et arrêter de se risquer. Sortir de ta zone de confort devrait être un exercice quotidien. En tant que digital nomad, on ne manque pas de pratique. On doit se réinventer chaque jour et c’est ce qui rend sans doute ce mode de vie si palpitant.

Mon adage : “Les doutes promettent toujours, mais n’accomplissent jamais.”

 

4. Renouer avec la liberté et ta créativité

La liberté est, dans un sens, l’une des prémisses de la créativité. Être capable de penser en dehors des conventions et imaginer au delà de nos propres limites nous porte à un autre niveau de créativité. L’un des grands secrets de la créativité c’est de connecter les concepts et acquérir la connaissance à travers l’expérience personnelle. Lire, écouter de la musique, regarder des films et… voyager! Il n’y a pas de façon plus intense d’apprendre que par l’expérience. Apprendre par la pratique, la rencontre et l’expérience de l’inconnu.

 

5. Conquérir ton propre bonheur

La recherche du bonheur ne se fait pas à travers des livres ou des films. Cette quête doit faire partie de ton quotidien, de ta réalité, et cela tout au long de ta vie. Le bonheur c’est beaucoup plus que d’avoir une vie normalisée et en conformité avec la société dans laquelle tu évolues. Le bonheur est individuel, ce n’est pas une recette. Pour être heureux et accéder au bonheur il faut commencer par se connaître, se comprendre et s’écouter. Connais-toi toi-même et tu comprendras ce qui te rend heureux.

 

6. Créer des connexions globales

Si tu jettes un oeil sur tes profils sociaux, tu te rendras vite compte que tu connais des gens partout dans le monde.Ta liste de contact est telle, que tu connais sans doute des personnes qui parlent plusieurs langues ou qui ont décidé de s’aventurer dans un autre pays ou un autre continent. C’est une manière de prendre conscience que ta réalité et celle des autres est relative. Devenir global et partir à la découverte d’autres langues et d’autres cultures te feras grandir, évoluer et développer ta conscience. Et il y d’autres bons côtés… Voyager c’est parfois rester à la maison d’un ami lorsque tu visites son pays. Et c’est toujours faire des rencontres inattendues et nouer de nouvelles amitiés.

 

7. Choisir où et comment travailler

Être capable de travailler tu veux. Prendre tes pauses aux moment où tu es le moins productif. Pratiquer une activité au milieu de ta journée de travail ne fait qu’augmenter ta productivité et ta créativité. Cela m’arrive souvent de rentrer très inspiré après une promenade sur la plage ou la visite d’un lieu inconnu. Avoir le pouvoir de décider et d’apprendre à identifier comment tes désirs peuvent t’aider à évoluer est l’une des pratiques essentielles pour augmenter ta productivité. Parfois, je préfère travailler seul. D’autre fois, j’aime travailler en groupe. Tout dépend de ce que je fais et où je suis. Pour les personnes qui travaillent dans une entreprise traditionnelle, cela ne peut même pas leur effleurer l’esprit: la liberté de choix.

 

8. Être sans avoir

Le vrai sens de la richesse est dans les expériences que tu vis et non pas les choses que tu achètes. Je ne pense pas que le matérialisme soit une forme de conquête du bonheur. C’est pourtant ce que de nombreuses sociétés dites “développées” essayent de nous faire croire. Un digital nomad cherche à vivre des expériences nouvelles et renonce à la consommation pour vivre une vie minimaliste. Une vie détachée de la possession et orientée aux petits moments que la vie peut offrir. Après plusieurs années de nomadisme digital, je suis convaincu que cela apporte une plus grande et plus profonde réalisation personnelle. Vivre pour vivre et ne pas vivre pour posséder.

 

Lire aussi : Métiers nomade digital : quelle activité choisir ?

formation digital nomad
Rejoindre la formation
Summary
Digital nomad : 8 bonnes raisons pour être libre
Article Name
Digital nomad : 8 bonnes raisons pour être libre
Description
Choisir entre une vie routinière et la liberté d'une vie nomade? Le mouvement digital nomad ou nomade numérique est en train de bouleverser le monde professionnel et la vie de nombreuses personnes. Voici 8 bonnes raisons pour dire non à la routine. Devenir nomade et dire oui à la liberté, au voyage et à l'aventure!
Author
Publisher Name
Planet Nomad
Publisher Logo

Michael Cocq

Le jour de mes 18 ans, j'ai décidé de partir en voyage pour découvrir l'Amérique latine. Depuis, je n'ai jamais cessé de voyager, en enchainant des périodes de vie sédentaire et nomade. En 2017, j'ai choisi de devenir nomade digital. Passionné de cinéma documentaire et de voyages, je suis également consultant en médias digitaux.

Pas de commentaire / Sem comentários
Commenter / Comentar
accessoire voyage
Le TOP du matériel pour voyager

Sacs de voyage
Caméras & Drones
Trottinettes électriques
Ordinateurs portables
Casques & Enceintes
Etc.
Sélectionner une catégorie de produit
... ou tout voir